Groupe Metal Hardcore France (influences Fusion Rock Francais Neo Nu Métal Punk) à Saint-Affrique entre Toulouse et Montpellier dans le Sud Aveyron (catégorie Musique Music Scene Concerts Concert rassemblement Larzac) scéne française "french metal"

Morzana - Groupe Rock Francais Metal - Scene Francaise - Sud Aveyron France - Neo Trip Core Musique
Morzana - Groupe Rock Francais Metal - Scene Francaise - Sud Aveyron France - Neo Trip Core Musique


Entier

  


Eveilles-toi !

Un petit bout d’étoile s’éveille, Plongé dans un bain de ciel, Doux et sucré comme le miel. Oh oui ! C’est si bon de naître ; Difficile de se connaître ; Les méandres de son être.

Et l’entier lui revient en flashs !

Puis savoir qu’elle existe ! Qu’elle peut être aussi triste ! Le petit bout d’étoile se crispe !

La première chute est bien douloureuse. Premiers pas, à l’étreinte peureuse. Se relever n’est pas si dur. Sentir l’inconnu sans mesure, Nous pousser d’un souffle si pure. Le petit bout d’étoile grandit...

refrain : L’espoir Qu’un jour ! Les deux pôles s’attirent ! Et dansent écrasant les défis du hasard ! Construireun tout ! Bout après bout Y voir enfin l’appel du miroir ! Voir la douleur ! Oublier ses peurs ! Courir jusqu’à l’aube ! Partager son ciel ! Une étoile de jour ! Entière dans l’amour ! Se foutre enfin du pourquoi, des regards !

Sur les grands chemins du savoir, Parsemés de profonds couloirs, Des milliers de bouts de miroirs Trouvés souvent là par hasard.

refrain Suivant l’araignée tissant sa toile, Enfin ne plus croire au destin, Voir s’approcher cette lumière familière ; Levant les derniers voiles, Les petits bouts d’étoiles s’assemblent.

Wake up !

Et leur étoile s’éveille, Plongé dans un bain de ciel, Doux et sucré comme le miel.

Enfin, entier est irréel, Une seule et même sève, Les pensées enlacées sans trêves.

Et l’entier lui revient en flashs !

La voir exister, oublier d’être triste ! Et l’étoile danse en nous !

Toujours le jour où nos épaules s’attirent Et dansent en défiant l’écrasant hasard ! Un tout reconstruit bout après bout ! Y voir enfin la belle en miroir. Sentir le coeur ! Frémir sans peurs ! Glisser sur l’aurore pour mélanger nos cieux. Couler dans nos veines ! Partager nos peines ! Effacer de joies mélangées dans nos yeux !

Sur les grands chemins du savoir, Parsemés de profonds couloirs, Voir s’approcher cette lumière familière ; Levant les derniers voiles, Les petits bouts d’étoiles s’assemblent



Chroniques :

<<< Retour